William Boxall (1844-1910)
-PHALAENOPSIS STUARTIANA-HIEROGLYPHICA-
     On connaît peu de la vie de Boxall mais on sait de lui que c'est l'aventure plus que l'esprit du lucre qui le conduisit sur les traces des orchidées en Asie aussi bien qu'en Amérique tropicale
     Employé par James Veitch puis jardinier à Leigh Park, Havant, et à Highwood, le jardin du Comte de Radnor il entra comme contremaître dans le secteur des orchidées chez Hugh Low & C. Sa bonne connaissance des plantes fut rapidement reconnue par ses employeurs qui l'envoyèrent en Birmanie pour compléter les collectes et les découvertes de Parish et de Benson. Il explora jusqu'à la frontière chinoise et fut à l'origine de l'introduction en Europe du Dendrobium wardianum. Certaines de ses plantes furent vendues aux enchères chez Steven jusqu'à 100 guinées (l'équivalent de 40.000€).
      Parmi les autres plantes qu'il envoya chez son commanditaire il faut citer Cymbidium lowianum, Paphiopedilum boxallii, Paphiopedilum bellatulum et Vanda coerulescens var. boxallii. Reichenbach nomma en son honneur plusieurs de ses découvertes mais, curieusement, toutes les orchidées qui lui ont été dédiées ne sont plus considérées que comme synonymes. Paphiopedilum boxallii est devenu Paphiopedilum villosum var. boxallii, Dendrobium boxallii était déjà décrit sous le nom de Dendrobium gratiosissimum, Vanda coerulescens var. boxallii est devenu Vanda × confusa et Vanda boxallii est maintenant connu sous le nom de Vanda lamellata var. boxallii. Phalaenopsis boxallii a suivi le même chemin et n'a été retenu que comme synonyme de Phalaenopsis mannii.
     Boxall voyagea ensuite aux Philippines d'où il expédia de grandes quantités de phalaenopsis amabile, stuartiana (dont il est l'introducteur) et schilleriana dans des caisses de sa conception qui 'assuraient' de meilleurs conditions de transports aux plantes. Il obtint ainsi des résultats supérieurs à la plupart de ses concurrents. Il envoya également des Paphiopedilum ciliolare, Vanda amesiana, Vanda boxallii, Vanda roeblingiana, Phalaenopsis brymeriana (P. intermedia), Phalaenopsis hieroglyphica, Vanda kimballiana et Saccolabium bellinum (Gastrochilus bellinus). Il explora également Bornéo, Java, la Péninsule Malaise et plusieurs pays d'Amérique tropicale d'où il fit parvenir Cattleya schofieldiana et Dracula bella. Il fut distingué par une des premières 'Victoria Medal of Honour in Horticulture'.
     Son prénom change suivant les publications ; il y est parfois prénommé Richard…

Une traduction d'une lettre de Röbelen à Sander donne quelques indications intéressantes sur un voyage de Boxall. Elle est datée du 18 novembre 1880 de Engbang aux Philippines.
     "Boxall était ici du mois de mai à décembre; Cette longue période lui a permis de rassembler 25.000 plantes, parmi elles plus de schilleriana que d' amabilis, et il avait une femme qu'il a formé a soigner les plantes. Pendant ce temps, il fit plusieurs excursions, mais ne trouva rien de plus, et passa le reste du temps ici pour voir s'il y avait des variétés; Je ne sais pas si il en a trouvé.
    Puis il se rendit à Floilo d'où il envoya diverses choses en Angleterre, mais rien de significatif.
    Plus tard il est allé au nord où, je crois, il a rassemblé des Dendrochilums. À la fin de décembre, il est allé avec ses plantes à Manille pour les expédier. Il partit au début d'avril et il est arrivé à Londres après un voyage de 54 jours. Sur ses 25 000 plantes, il n'en restait plus que 7 à 8 000. les autres périrent. Voila pour Boxall".
 
RETOUR
RETOUR PERSONNAGES

Article extrait de "The Orchid Review "
novembre 1910
Retour