Phalaenopsis hainanensis (Tang et Wang 1974)
 
Phalaenopsis hainanensis a été curieusement ramené au rang de synonyme de P. stobartiana.
Phalaenopsis du Hainan
 
   
Origine : Chine (région du Hainan et du Yunnan)
 
   
Synonyme : Doritis hainanensis (T.Yukawa & K.Kita, 2005)
 
 
Plante épiphyte, miniature, tige courte de 1,5 cm, racines nombreuses.
Feuilles caduques, obliquement oblongues, aiguës, de 4 cm de long sur 1 cm de large.
Inflorescence ramifiée, longue (jusqu'à 55 cm) par rapport au feuillage. Bractées de 0,3 à 0,5 cm de long, ovales.
Sépales oblongs, obtus. Le sépale dorsal est deux fois plus étroit que les sépales latéraux mais de même longueur. Pétales oblancéolés-spatulés, obtus, identiques en taille aux sépales latéraux.Labelle trilobé. Lobes latéraux érigés, oblongs-rectangulaires. La marge postérieure est ornée d'une excroissance en forme de dent. Lobe médian obovale, obtus-arrondi, avec une carène dorsale. Apex orné de part et d'autre de deux pans repliés vers le dessous. Disque orné de deux callus superposés. Le callus postérieur est court, bifide. Le callus antérieur est plus grand, plus érigé et bidenté.
Colonne droite de 0,7 cm. Pédicelle de 2,2 cm.
Observations
De huit à dix fleurs rose pâle avec le labelle plus soutenu.
Considéré comme synonyme de Phalaenopsis stobartiana par Sweet, malgré sa couleur.La différence est aussi notable au niveau de l'apex du lobe médian qui est élargi. Compte tenu de sa description cette espèce, si elle n'est pas reconnue, devrait au moins être considérée comme synonyme de Phalaenopsis wilsonii.
Plante d'altitude ( près de 2000 m)
 
Evolution moyenne des températures, de la pluviométrie et de l'humidité relative dans le Yunnan, vers 1600 mètres d'altitude région de Tengchong.
 
Précédent Suivant