Phalaenopsis cochlearis (Holttum 1964)
 
Phalaenopsis en forme de conque ( du latin cochlearis en forme de conque)
Cliquez pour voir la plante
Origine : Sarawak, péninsule malaise
Synonyme

Polychilos cochlearis (Shim 1982)

 
     Plante épiphyte mais plus souvent litophytes, aux racines nombreuses, charnues, aplaties latéralement, souples, glabres, poursuivant longtemps leur croissance.
     Tige courte complètement recouverte par l'imbrication de la base des feuilles.
     2 à 4 feuilles plutôt fines, récurvées, oblongues-obovales ou oblongues-elliptiques, aiguës ou arrondies. On peut y distinguer à la face supérieure 5 stries longitudinales de part et d'autre de la nervure centrale. Longues de 20 cm., larges de 8.
     Pédoncule deux fois plus long que le feuillage, érigé, branchu. Rachis en zigzag portant peu de fleurs.
     Bractées ovales, cucullées, de plus de 5 mm.
     Fleur délicate aux segments bien étalés, de 4 cm. Sépale dorsal presque elliptique ou lancéolé-elliptique, obtus, à l'apex du revers effilé. Sépales latéraux obliquement ovales, aigus, à bords révolutés, dorsalement carénés, plus particulièrement à l'apex. Pétales presque elliptiques ou lancéolés-elliptiques, aigus, dorsalement sub-carénés à l'apex.
    
Labelle deux fois plus court que les pétales, trilobé, charnu. Lobes latéraux oblongs-linéaires, cannelés au centre, entaillés à l'apex. Lobe médian sub-orbiculaire, très "coquillé", arrondi ou emarginé à l'apex, pourvu de 5 crêtes longitudinales peu marquées. Disque entre les lobes latéraux orné d'une paire de callus charnus, paralléles, précédés d'un autre callus charnu bidenté.
      Colonne cylindrique, charnue, étranglée en son milieu, longue de 7 mm.
      Pédicelle de plus de 2 cm.
 
Labelle de Phalaenopsis cochlearis (Sweet)
Observations
 
     La couleur de la fleur varie du blanc au vert pâle, au verdâtre, au jaune, avec deux barres brunes ou brun/orangé à la base des segments. Lobes latéraux crème ou blancs avec trois stries brun/orangé sur l'avant. Lobe médian jaune avec plusieurs stries brun/rouge de chaque côté de la crête médiane.
      On le trouve jusqu'à une altitude de 600/700 m. La floraison est automnale, en septembre/octobre et dure 4 à 6 semaines. Elle peut être remontante au printemps. En culture, le Phalaenopsis cochlearis demande moins de lumière que les autres espèces.
      L'addition régulière de carbonate de calcium ou de dolomie a un effet très positif sur la croissance et la santé de la plante. Les racines poursuivent leur croissance et se ramifient pendant plusieurs années, il est important de les ménager lors des rempotages.
     La croissance est lente.
 
 
Historique
 
     Les premiers exemplaires ont été collectés à la fin du XIX ieme siècle et classés sans suite dans l'herbier du professeur Reichenbach. Il n'a été décrit qu'en 1964 par Holttum.
 
Evolution moyenne des températures, de la pluviométrie et de l'humidité relative au Sarawak à une élévation de 530 mètres (règion de Kuching)
 
Précédent Suivant
English version
version espanol