English version
version espanol
Phalaenopsis borneënsis (Garay 1995)
 
Phalaenopsis borneensis a été ramené au rang de synonyme de Phalaenopsis cornu-cervi.

 

Origine : Bornéo
Pas de synonyme
 
 

      Plante épiphyte à racines charnues, glabres, de 3 à 4 mm de diamètre.
      Feuilles coriaces, oblongues-lancéolées, aiguës, parfois bilobées, à base condupliquée, longues de 30 cm et larges de 3 à 4 cm.
      Pédoncule dressé ou légèrement arqué, plus long que le feuillage. Rachis aplati, quelquefois rameux, en zigzag. Bractées ovales-cucullées de 5 mm.
Sépale dorsal elliptique, obtus, à bords récurvés, dorsalement mucroné.
      Sépales latéraux lancéolés-subspatulés, aigus, carénés dorsalement vers l'apex, asymétriques, une fois et demie plus larges que le sépale dorsal et aussi longs. Pétales presque à angle droit avec le sépale dorsal, obovales-lancéolés, plus courts que les sépales et plus étroits que le sépale dorsal.Labelle trilobé. Lobes latéraux subquadrangulaires, dressés et parallèles entre eux, à apex tronqué. Lobe médian étroit, s'élargissant brusquement en forme d'ancre. La face inférieure est légèrement mucronée. Lobe médian sans callus. A la l'intersection des lobes latéraux et médian, on observe une gibbosité ornée de deux appendices bifides. L'un tourné vers l'avant, oblong-linéaire, élargi, aplati latéralement, aigu. L'autre plus charnu, tourné vers l'arrière.

     Colonne de 1 cm agrémentée de deux appendices à sa base.
 
Détails du labelle de Phalaenopsis borneënsis
 
Observations
 
     Confondu en culture avec le Phalaenopsis pantherina. Il en diffère par six points :
         - coloration de la fleur plus proche de celle du Phalaenopsis cornu-cervi.
         - Lobe médian du labelle sans callus.
         - L'appendice érigé est tronqué chez le Phalaenopsis pantherina, aigu chez le Phalaenopsis borneensis.
         - Le disque n'est pas orné de dents latérales.- Absence de l'isthme qui est très marqué chez le Phalaenopsis pantherina
         - Lobes latéraux et disque jaune.
      La situation de ce Phalaenopsis est assez confuse car il a été décrit à partir d'exemplaires horticoles non récoltés directement in-situ (originaire de Bornéo sans localisation précise). Il pourrait éventuellement être considéré comme un super Phalaenopsis cornu-cervi.
 
Evolution moyenne des températures, de la pluviométrie et de l'humidité relative dans le nord de Bornéo, niveau de la mer région de Labuan
 
Précédent Suivant