Gustav Wilhelm Schiller (1803 - 1870)
-PHALAENOPSIS SCHILLERIANA-
 

Issu d'une ancienne famille Hambourgeoise, Gustav Wilhelm Schiller était à la tête d'une entreprise de transport maritime et consul du Venezuela (1839). En 1842 il fit construire sur les bors de l'Elbe une luxueuse maison agrémentée de serres. Dès 1848 il est fait mention de ses serres et de la collection d'orchidées dans le journal horticole 'Neue Allgemeine Deutsche Garten und Blumenzeitung'. En 1854 une nouvelle serre fut construite pour abriter ce que l'on appellait à l'époque 'The East Indian plants' et en 1855 le premier catalogue de la collection mentionnait plus de 800 espèces et variétés, en 1861 le quatrième et dernier catalogue relevait 169 genres et 1380 espèces ou variétés. En 1858, Reichenbach pouvait écrire dans l'avant propos du tome premier de Xenia Orchidacea qu'il avait pu suivre le développement de cette collection qui était devenue la plus importante et la plus riche d'Europe sous la coupe du chef jardinier Franz Stange. Les serres étaient ouvertes au public sur rendez-vous. En 1867 Schiller pensait se séparer de sa collection, sans doute pour raisons de santé. Après sa mort en 1870 la collection fut rachetée par Linden.
RETOUR PERSONNAGES
Elbchaussee Schillerburg par Wilhelm Heuer (les serres sont visibles sur la lithographie de droite)
 
Neue allgemeine deutsche Garten und Blumenzeitung 1848
RETOUR