CHARLES SAMUEL POLLOCK PARISH (1822 - 1897)
 

   Le nom de Parish est familier aux amateurs d'orchidées, de nombreuses plantes appartenant aux genres principaux ayant été nommées en son honneur.
Né à Dum Dum, ville voisine de Calcutta, en 1822, fils d'un Pasteur militaire, Charles Parish fit ses études en Angleterre et il fut diplômé bachelier de St Edmund Hall un des collèges constituant l'Université d'Oxford en 1841, puis fut ordonné Pasteur en 1846. Il exerça son ministère dans deux paroisses en Angleterre avant de partir à Calcutta en 1852 et d'être nommé en Birmanie. Il devait y rester pendant 25 ans si l'on excepte un séjour en Angleterre en 1872/73. Parish commença à collecter des plantes dès 1844, en Angleterre mais aussi en Ecosse, au Pays de Galle et en Irlande, mais c'est en Birmanie, sous l'influence de son épouse Eleanor, qu'il développa son talent d'illustrateur. Il s'intéressa tout d'abord aux mousses, aux fougères et à des plantes à fleurs non orchidées. Sa première correspondance avec Kew est datée du 31 juillet 1855. Cette lettre et la suivante sont écrites au Dr Thomas Thompson en réponse à des demandes faites par Thomson alors qu'il était directeur du Jardin Botanique de Calcutta. Les lettres de Parish arrivèrent dans les mains de Sir William Jackson Hooker directeur du Jardin Botanique de Kew car Thomson avait reconnu en Parish un contact intéressant dans cette région alors peu explorée et Parish entretint alors une correspondance suivie jusqu'au décès de Hooker en 1865, puis par la suite avec Jason Dalton Hooker qui succédât à son père à la tête du Jardin Botanique de Kew. En plus de sa correspondance il expédia régulièrement des chargements de plantes, non seulement à Kew, mais aussi aux établissements Low de Clapton. Le premiers envoi pour Low incluaient Cymbidium parishii Rchb.f. et Vanda gigantea Lindl. (Vandopsis gigantea (Lindl.) Pfitzer), tous deux découverts par Parish lors d'une expédition en février 1859. C'est la seule fois qu'il put collecter Vanda gigantea et la plante était si forte qu'elle put à peine être chargée sur son éléphant. Parish identifia plus de 350 espèces d'orchidées birmane et en cultiva plus de 150 dans son jardin. Il fit plus de 300 illustrations réunies en deux volumes de 80 pages conservées à Kew. Beaucoup de ces illustrations sont des dessins des holotypes et sont annotés par Parish, on peut relever Sarcanthus parishii (aujourd'jui Cleisostoma parishii), Coelogyne parishii, Dendrobium parishii, Phalaenopsishygrochila, Porpax parishii et Phalaenopsis parishii. C'est Reichenbach qui décrivit la plupart des espèces découvertes par Parish. Il retourna définitivement en Angleterre en 1878 et poursuivit son activité de Pasteur. Il reçut une médaille d'or de la part de la Société Royale d'Horticulture en 1885.

RETOUR PERSONNAGES
Sarcanthus parishii
Coelogyne parishii
Dendrobium parishii
Phalaenopsishygrochila
 
 
Retour