Georg Everhard Rumphius (1627-1702)

-PHALAENOPSIS AMABILIS-

     Georg Everhard Rumphius (ou Rumpf), probablement né en Allemagne, à Münzenberg, est à la fois un marchand, un militaire et un architecte hollandais, mais il est surtout célèbre pour ses travaux en histoire naturelle et son ouvrage Het Amboinsche kruidboek ou Herbarium Amboinense, édité plus de 39 ans après sa disparition.
     Rumphius est le fils d'August Rumpf un architecte et entrepreneur d'Hanau et d'Anna Elisabeth Keller.
     Rêvant de voyages il est engagé sur un vaisseau de la République de Venise, le Black Raven, qui doit aller au Brésil. Il est capturé par les Portugais et retenu au Portugal pendant 3 ans. Vers 1649 il retourne à Hanau. Le 26 décembre 1652 il s'embarque sur un vaisseau de la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales, le Muyden, comme aspirant à destination de Batavia, aujourd'hui Jakarta. Il est envoyé dans l'archipel d'Amboine. En 1657 il demande à être muté dans la partie civile de La Compagnie des Indes et devient marchand à Hitu au nord d'Amboine. Il commence alors à étudier la faune et la flore de cette île aux épices. Il est encouragé dans cette voie par le Gouverneur et est bientôt connu comme le Pline des Indes.
      En dépit de la distance il correspondait avec des scientifiques européens et était membre de sociétés scientifiques. Il envoya une collection de coquillages aux Médicis.

     Rumphius est connu pour être l'auteur de Het Amboinsche kruidboek ou Herbarium Amboinense, un catalogue des plantes Indonésiennes publié en 1741. Cet ouvrage est le premier grand livre sur la botanique banda-amboïnienne et plus généralement sur celle des îles indonésiennes. Il répertorie 1200 espèces, 930 avec un nom d'espèce précis, le reste avec un nom de genre. Il illustre et décrit 350 plantes très précisément et son travail contribue à la création de la nomenclature binominale de Linné.

     L’histoire de sa publication est mouvementée et pleine de péripéties. Après avoir perdu la vue en 1670, Rumphius perdit sa femme dans un tremblement de terre en 1674, sa bibliothèque, son premier manuscrit et ses dessins dans un incendie en 1687. Le manuscrit original des six premiers livres embarqua sur un vaisseau qui fut attaqué et coulé par les Français en 1692. Les copies du texte et les dessins refaits par son fils n’atteignirent la Hollande qu’en
1696 mais les informations qu'il contenait furent déclarées sensibles par la Compagnie des Indes orientales et donc impubliables. Mort en 1702 Rumphius ne vit jamais son œuvre imprimée. L'embargo fut levé en 1704 mais aucun éditeur ne se présenta avant 1741.
RETOUR PERSONNAGES

 

RETOUR