Gavino B. Rotor (1917-2005)
 
Natif de Manille et diplômé en agriculture de l'Université de Manille, il arrive aux États-Unis en 1946 et poursuit sa formation à l'Université de Cornell jusqu'à obtenir en 1952 un doctorat avec une étude portant sur la réponse des orchidées aux températures et à la longueur du jour. Entre 1954 et 1958 il travailla comme directeur de recherche pour Rivermont Orchids à Signal Mountain et il fut conférencier lors du quatrième Congrès Mondial d'Orchidophilie en 1957 à Hawaï avec pour thème l'utilisation de la colchicine pour augmenter le nombre des chromosomes chez les cattleya. L'année suivante avec Bob Enck son ami depuis Cornell il fonde Crestwood Orchid à Signal Mountain.
Curieusement, c'est en 1949 à la suite d'une conférence de Knudson sur le rôle des sucres dans la croissance des plantes qu'il conçut l'idée de ses expériences à partir des bourgeons dormant des tiges de phalaenopsis. Après en avoir retiré les fleurs Il rinça une tige florale à l'eau distillée, retira les bractées recouvrant les bourgeons, préleva les bourgeons en conservant deux centimètres de tige de part et d'autre et planta simplement les fragments de tige dans du milieu C de Knudson en espérant que les bourgeons se développent en donnant des plantes. C'est ce qui arriva dans un délai allant de 14 à 60 jours, les racines apparaissant après la croissance de 2 ou 3 feuilles. Sur les 65 nœuds qu'il mit en culture, seulement 7 ne donnèrent aucun résultat. En dépit d'un taux de réussite de 89%, sa méthode in-vitro ne trouva aucune application. Son compte-rendu d'expérience paru en 1949 dans le bulletin de l' American Orchid Society (pages 738/739) est totalement passé inaperçu des professionnels comme des scientifiques.
Gavino B. Rotor est sans contestation l'inventeur de la micropropagation in vitro des orchidées mais on ne pouvait cependant pas encore parlé de multiplication de masse. Il faudra attendre les travaux de Georges Morel pour cela.
 
Les cultures originales de Gavino B. Rotor
 
RETOUR RETOUR PERSONNAGES