Forsterman Ignatz F. (1854-1895)
-PHALAENOPSIS FOERSTERMANNII SYNONYME DE PHALAENOPSIS PALLENS-
 
Né à Coblence il commence sa carrière comme jardinier dans sa ville natale avant de travailler dans plusieurs établissements importants. Engagé par Sander et Sons en 1880 et envoyé l'année suivante en Indes à la recherche de Paphiopedilum spicerianum il a exploré ensuite une grande partie des Indes anglaises, l'archipel Malais, Java, Les Phillipines et la Birmanie. Il est rentré en Europe en 1888.
Il ramenait avec lui un important herbier composé d'une grande quantité d'orchidées qu'il supposait nouvelles. Il soumit ses trouvailles à Reichenbach qui décéda l'année suivante et son herbier fut placé sous scellés pendant 25 ans comme tous les documents de Reichenbach. Il partit ensuite aux Etats-Unis où il devait diriger l'établissement créé par Sander à Summit dans le New Jersey et repris par la suite par un ancien collecteur de Sander Lager en association avec Hurrel. Finalement il créa sa propre entreprise à Newton non loin de New York. Il y cultivait palmiers, orchidées et plantes tropicales.
Forsterman décéda des suites d'une maladie tropicale.
On lui doit l'introduction de Paphiopedilum sanderianum en 1886 et la réintroduction de Spathoglottis aurea, de Paphiopedilum spicerianum et de Coelogyne sanderiana. En son honneur Reichenbach nomma Calanthe foerstermannii (Calanthe lyroglossa var. lyroglossa), Coelogyne foerstermannii et Phalaenopsis foerstermannii (Phalaenopsis pallens).

Description de Phalaenopsis foerstermannii par Reichenbach
Une visite chez Forsterman
RETOUR
RETOUR PERSONNAGES