Willem Hendrik de Vriese (1806-1862)
-PHALAENOPSIS DEVRIESIANA (SYNONYME DE PHALAENOPSIS CORNU-CERVI)-
 
Docteur en médecine et en sciences naturelle. Il se spécialisa en botanique et en 1834 devint professeur à l'université d'Amsterdam. Il enseigna ensuite à Leyde à partir de 1845. Ses nombreux écrits lui firent un nom parmi les botanistes européen. Il était spécialiste en agronomie tropicale et s'intéressa à la culture de la vanille à Java, du cinchona pour la production de quinine, du camphrier. Il est à l'origine du périodique Annales d'horticulture et de botanique, ou Flore des jardins du royaume des Pays-Bas, et histoire des plantes cultivées les plus intéressantes des possessions néerlandaises aux Indes orientales, en Amérique et du Japon. En 1858 il voyage dans les possessions néerlandaises du sud-est asiatique pour enquêter sur les cultures. C'est un homme malade qui rentre aux Pays-Bas en 1861. Il décède moins d'un an après son retour. Son périple l'a amené à visiter Ceylan, Singapour, Java, Les Moluques, Les Célèbes Bornéo et Sumatra.
Il est aussi l'auteur de plusieurs articles sur la flore malaisienne en rapport avec sa mission.
Le genre Vriesea lui est dédié.
 
Description de Phalaenopsis devriesiana Rchb. f. Hamburger Garten-Blumenzeitung 16:116. 1860 à partir de plantes collectées à Java par De Vriese
 
Apparition du genre Vriesea Lindl. : Edwards's Bot. Reg. 29: t. 10 (1843), nom. cons.
 
RETOUR
RETOUR PERSONNAGES