CEDRIC ERROLL CARR (1892-1936)
-PHALAENOPSIS APPENDICULATA-
 
Natif de Napier en Nouvelle Zélande, il accompagne ses parents en Angleterre en 1899. Il sert comme fusilier dans le 28e Bataillon du Comté de Londres (Artist's Rifles), de 1910 à 1913 avant de rejoindre une plantation de caoutchouc dans la région de Malacca. Il peut enfin développer la passion qu'il avait pour les orchidées depuis son enfance et commence à prospecter. En 1916 il retourne en Europe pour combattre. Il est grièvement blessé à Arras en aout 1917 puis une autre fois en septembre 1918. Il retourne en Malaisie en 1919 comme directeur de plantations de caoutchouc. Il poursuit l'étude des orchidées malaises et peut organiser plusieurs expéditions dont deux avec Holttum. Il en ramène de grandes quantités de plantes et découvre une centaine d'orchidées inconnues rien que dans l'état de Pahang. Il écrit plusieurs articles concernant ses découvertes. Après la chute des cours du caoutchouc il poursuit son activité de collecteur et organise une expédition au mont Kinabalu (1931/1933). Il travaille ensuite Au Jardin Botanique de Kew (1933/1934) avant de partir en expédition en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans la chaîne Owen Stanley. Il y contracte la fièvre bilieuse hémoglobinurique, une complication de la malaria. Il décède à Port Moresby.
Carr avait été nommé membre de la Linnaean Society en 1930, et diverses espèces d'orchidées ont été nommées en son honneur ; Acriopsis carrii, Calanthe carrii, Kuhlhasseltia carrii (Ludisia discolor), Malaxis carrii (Crepidium carrii), Sarcochilus carrii (Grosourdya muscosa). Son herbier comportait 4300 numéros conservés au Jardin Botanique de Singapour avec des duplicatas à Kew.
 
RETOUR
RETOUR PERSONNAGES