Clé des sections selon Sweet

En 1980, Sweet dans son ouvrage «The Genus Phalaenopsis» remet à jour la classification. Quelques espèces décrites plus tard ont été rajoutées.

 
Description
Renvoi ou section Espéces
1
Pétales plus larges que les sépales
2
 
1a

Pétales de la même taille ou plus étroits que les sépales

3
 
2
Colonne se terminant sans extension. Lobe médian du labelle bifide ou orné de deux appendices vrillés à son extrémité section Phalaenopsis
  • amabilis
  • aphrodite
  • philippinensis
  • sanderiana
  • bootstrap carousel
  • stuartiana1
http://wowslider.net/ by WOWSlider.com v8.7
 
2a

Colonne se terminant par une excroissance proéminente en forme de trompe. L'extrémité du lobe médian sans appendice

section Proboscidioides
3

Plantes aux feuilles bien développées

4
3a

Plantes au feuillage rudimentaire rappelant des bractées

section Aphyllae
  • braceana
  • honghenensis
  • minus
  • stobartiana
  • image slider
  • wilsonii
wowslider.net by WOWSlider.com v8.7
 
4

Base étroite du labelle formant un angle droit avec le pied de la colonne. Lobe médian mobile

section Parishianae
fur Deutsche sprache
  • appendiculata
  • gibbosa
  • lobbii
  • http://wowslider.net/
  • parishii
http://wowslider.com/ by WOWSlider.com v8.7
 
4a

Base étroite du labelle dans la continuité du pied de la colonne

5  
5

Labelle montrant une gibbosité. Lobe médian en forme d'ancre

section Polychilos
  • borneensis
  • cornu-cervi
  • http://wowslider.net/
  • pantherina
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
5a

Labelle sans gibbosité. Lobe médian entier, rarement emarginé à son extrémité

6
 
6

Disque orné d'un callus en forme de bouclier. Pas de callosité entre les lobes latéraux

section Stauroglottis

  • celebensis
  • jquery slider
  • lindenii
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
6a
Disque sans callus en forme de bouclier.Présence de callosité ou de carène sur le lobe median et entre les lobes latéraux
7
 
7

Lobe médian sub-orbiculaire, concave, avec une carène médiane charnue bien développée

section Fuscatae
  • cochlearis
  • fuscata
  • bootstrap carousel
  • viridis
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
7a
Lobe moyen ovale ou oblong-elliptique, toujours convexe. Carène médiane fine
8
 
8
Fleur en forme de roue, pétales elliptiques, c'est à dire au moins deux fois plus longs que larges
section Amboinenses
  • amboinensis
  • doweryensis-
  • floresensis
  • gigantea
  • javanica
  • micholitzii
  • wow slider
  • venosa
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
8a
Fleurs étoilées aux pétales obovales ou oblancéolés
section Zebrinae
 
 

a Clinandre toujours cucullé ou élevé, érosé ou denticulé

sous section Zebrinae
  • corningiana
  • inscript
  • speciosa
  • responsive slider
  • tetraspis
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
 

aa Colonne avec un clinandre bas, marginé, entier

b
 
  b Labelle présentant entre les lobes latéraux des ornements variés autres qu'un simple callus bifide
sous section Luddemannianae
  • bellina
  • fasciata
  • fimbriata
  • hieroglyphica
  • lueddemanniana
  • bootstrap carousel
  • violacea
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
  bb Labelle orné d'un simple callus bifide
c
 
 

c Lobe médian poilu à son extrémité

sous section Hirsutae
  • bastiani
  • wow slider
  • pallens
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
  cc Lobe médian glabre
sous section glabrae
  • wowslideshow
  • modesta
jquery slider by WOWSlider.com v8.7
 
     Shim, en 1982 propose une classification qui n'est pas suivie ( reprise du genre Polychilos), car trop révolutionnaire.
    
Le genre Doritis a été séparé des Phalaenopsis à cause du nombre de pollinies qui est de deux chez les Phalaenopsis et de quatre chez le Doritis. Les lobes latéraux du labelle du Doritis sont également très réduits. En outre, l'écologie de ces deux plantes présente une différence. Les Phalaenopsis sont des plantes épiphytes alors que le Doritis est terrestre.
    
En fait d'autres espèces de Phalaenopsis possèdent quatre pollinies ( c'est le cas des plantes appartenant aux sections Aphyllae ,Parishianae et Proboscidioides) et quelques botanistes souhaitent diviser le genre Phalaenopsis en cinq groupes et réintégrer le genre Doritis en créant trois espèces distinctes, pulcherrima, buysonniana et regnieriana. Cette tendance semble l'emporter en 1980.
 
RETOUR SUITE